Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?

Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

NOS STATUTS

Article 1 : Constitution et dénomination

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre «  AKILIMA  ».

 

Article 2 : Objet et durée

L’association  AKILIMA a pour ambition de participer activement à la lutte contre les maladies infectieuses (paludisme, sida, tuberculose, etc.) en partenariat avec les différents acteurs engagés  dans ce combat (gouvernement, ONG, associations) en priorité sur les territoires français et africains.

Cela passera par tout moyen destiné à Informer, sensibiliser, mobiliser les populations exposées afin de prévenir les infections si couteuses en vies et en terme de développement social, économique et humain.

L’association souhaite également agir pour réduire le cout social et humain des maladies infectieuses à l’aide d’actions menées dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la culture, du tourisme et du sport

Ces actions peuvent comprendre entre autres :

- L’organisation de campagne de dépistage et d’information sur le Paludisme auprès des populations à risque,

- La participation et l’organisation d’événements (culturel, sportif…) permettant la collecte de fonds ou la promotion de la lutte auprès des particuliers et des entreprises, ainsi que le recrutement de bénévoles

- Permettre un échange entre les patients atteints de cette pathologie, et entre les patients et les professionnels, praticiens et spécialistes,

- Promouvoir et soutenir des projets de recherche dans le domaine de la lutte contre le Paludisme,

- L’organisation de conférences et de colloques regroupant tous les acteurs du domaine : association de patients, praticiens, médecins, chercheurs…,

- La mise en place de cycles de formation continue à destination des populations locales dans un premier temps puis,

- éventuellement le recours à l’aide de praticiens et professionnels de la santé concernés.

 

Article 3 : Siège Social et durée

Le siège social de l’association est fixé au domicile de la Présidente : Association AKILIMA, chez Madame Khédidja N’DIAYE, 24 rue Jean Jaurès, 94800 Villejuif.

Il pourra être transféré par simple décision du conseil d’administration ; la ratification par l’assemblée générale sera nécessaire.

La durée de l'association est illimitée.

 

Article 4 : composition, admission, membres, radiation

Pour faire partie de l’association, il faut adhérer aux présents statuts, s'acquitter de la cotisation dont le montant est fixé par l'assemblée générale et être agréé par le bureau qui statue, lors de chacune de ses réunions, sur les demandes d’admissions présentées. Le Bureau pourra refuser des adhésions, avec avis motivé aux intéressés.

L’association est composée de personnes physiques ou morales, réparties en trois catégories :

a. membres d’honneur :

Sont membres d’honneur, ceux qui ont rendu des services signalés à l’association ; ils sont dispensés de cotisations. Ils ne disposent pas de droit de vote à l'assemblée générale ordinaire ou Extraordinaire.

b. membres actifs

Sont membres actifs, les personnes qui versent une cotisation annuelle de 10 euros. Ils disposent du droit de vote à l'assemblée générale ordinaire ou Extraordinaire.

c. membres bienfaiteurs (personnes physiques ou morales)

Sont membres bienfaiteurs les personnes qui versent une contribution à l’association. Ils ne disposent pas de droit de vote à l'assemblée générale ordinaire ou Extraordinaire.

La qualité de membre se perd par :

a. la démission ;

b. le décès ;

c. la radiation prononcée par le conseil d’administration pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave, l’intéressé ayant été invité par lettre recommandée à se présenter devant le Conseil d’administration pour fournir des explications.

 

Article 5 : Ressources et Moyens d'action

Les ressources de l’association sont composées :

a. du montant des droits d’entrée et des cotisations

b. des subventions de l’Etat, de la Région, du Département, des regroupements intercommunaux (agglomération, communauté de communes) et des communes.

c. des dons manuels

d. des sommes générées par les activités de l'association

 

Article 6 : Conseil d'administration et fonctionnement

L’association est dirigée par un conseil d’administration de membres actifs, élus pour 2 ans par l’assemblée générale, elle-même composée de l’ensemble des membres de l’association, les personnes morales désignant un représentant au sein de l’association.

Les membres sont rééligibles.

Le conseil d’administration est composé au minimum du bureau exécutif  comprenant :

- une présidente, Khédidja N’DIAYE

- un vice-président, Marc Angelo SOUMAH

- un secrétaire général, Baba TRAWALLY

- un trésorière, Maddy DEMANGE

Ont également été désignés comme membres du conseil d’administration

- un secrétaire adjoint, Djiby SOW

- un coordinateur général*, Hyacinthe Amadou N’DIAYE

- un coordinateur Mauritanie et Maghreb : Tourad SALEH

 - des conseillers : Adama SOW (coordination inter états africains), Nadia KHELIFA (coordination médicale), Luc PAZIAUD (coordination biologie et biochimie).

 

En cas de vacances, le Conseil d’administration pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif par la prochaine assemblée générale. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés.

Le Conseil d’Administration se réunit une fois au moins tous les six mois, sur convocation du président ou sur la demande du quart de ses membres.

Les décisions sont prises à la majorité des voix ; en cas de partage, la voix du président est prépondérante. Le vote par procuration n’est pas autorisé.

La présence d’au moins la moitié des membres est nécessaire pour que le Conseil d’Administration puisse délibérer valablement.

Tout membre du conseil qui, sans excuse, n’aura pas assisté à trois réunions consécutives pourra être considéré comme démissionnaire.

Nul ne peut faire partie du conseil s’il n’est pas majeur.

*  le rôle du coordinateur général est d’assurer la liaison et les communications avec les antennes de l’association sur le terrain, d’assurer le suivi des projets en cours, et d’intégrer les actions locales dans une stratégie globale afin d’en assurer la pérennité 

 

 

Article 7 : Assemblée générale ordinaire, extraordinaire

L’assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l’association à quelque titre qu’ils soient affiliés, les personnes morales désignant un représentant au sein de l’association. Les membres actifs doivent être à jour de leur cotisation pour pouvoir participer aux votes lors des assemblées générales.

L’assemblée générale ordinaire se réunit au minimum une fois par an.

Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par les soins du secrétaire.

L’ordre du jour est indiqué sur les convocations.

Le président, assisté des membres du bureau, préside l’assemblée et expose la situation morale de l’association.

Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’assemblée.

Les décisions de l’Assemblée sont prises à la majorité des membres présents

Il est procédé, après épuisement de l’ordre du jour, au remplacement des membres du conseil sortant.

Ne devront être traitées lors de l’assemblée générale que les questions soumises à l’ordre du jour.

Si besoin est, ou sur demande de la moitié plus un des membres inscrits, le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire.

Toute modification de statuts doit être votée par les deux tiers au moins des membres présents à l’assemblée générale.

 

Article 8 : Règlement intérieur

Un règlement intérieur peut être établi par le conseil d’administration qui le fait alors approuver par l’Assemblée Générale.

Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’association.

 

Article 9 : Dissolution

En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents à l’assemblée générale, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.

 

Article 10 : Conclusion

L’association Akilima  inscrit son action dans le cadre d’un développement durable et d’une meilleure intégration de l’Afrique dans la lutte mondiale contre les maladies infectieuses.

Les présents statuts ont été approuvés par :

❑ l'Assemblée Constitutive du 14 Octobre 2013.

❑ l'Assemblée Générale Extraordinaire du 29 Décembre 2013.